AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Radiothérapie oncologique > Présentation du Service

 Présentation du Service
  



Présentation | Service de Radiothérapie oncologique

 

Avec l'Oncologie médicale et la Médecine nucléaire, ce service fait partie d'une entité plus vaste, le Service d'Oncologie, de Radiothérapie et de Médecine Nucléaire, en abrégé "SORMN" (v. ci-dessous).

La radiothérapie ne date pas d'hier : la découverte des rayons X par Röntgen en 1896 a conduit tout de suite les médecins à soigner notamment le cancer du sein avec des traitements très rudimentaires qui ne pouvaient qu'irradier des lésions très superficielles.

Au CHU UCL Namur - site Sainte-Elisabeth, la radiothérapie a connu son essor dès l'arrivée du Dr Emile Salmon, fondateur du service en 1972, avec l'installation du premier appareil de Cobaltothérapie, qui était déjà un traitement de haute énergie. C'était la première étape.

Très vite le service a continué à se développer en achetant un des premiers scanners en 1977 (toutes les avancées de la radiothérapie actuelle sont dues aux progrès de l'imagerie et de l'informatique).  Ce scanner a permis de visualiser des structures profondes. Par la suite, le développement du service s'est poursuivi par l'acquisition d'un accélérateur de particules en 1978, soit la même machine que l'UCL et la KUL à lépoque. C'était la deuxième grande étape.

En 2006, une troisième étape est franchie avec l'acquisition d'une Tomothérapie, un appareil révolutionnaire qui couplait un scanner et un accélérateur. Cette machine permettait de visualiser l'anatomie du patient au jour le jour et de corriger les erreurs de positionnement ou les mouvements d'organes. Cet investissement représentait un fleuron pour l'équipe namuroise, pionnière en Belgique (après la VUB et l'UCL) et en Wallonie. A l'échelle européenne, le site Sainte-Elisabeth fut le 6e hôpital à traiter des patients avec cette technique.

Suite à l'acquisition d'un matériel dédié de radiochirurgie stéréotaxique crânienne, le CHU UCL Namur - site Sainte-Elisabeth a inauguré en 2008 un réseau interhospitalier inédit. Il s'agissait d'une première en Wallonie.

En 2010, le site Sainte-Elisabeth accroissait encore son avance en matière oncologique en installant le premier Novalis Tx du territoire belge, une véritable plate-forme de radiochirurgie stéréotaxique robotisée pour toutes les parties du corps, quatrième étape majeure dans le développement du service.  Cette plate-forme technologique permet un traitement nettement plus précis (précision inférieure au millimètre dans le crâne) et apporte un confort supérieur aux patients en réduisant la durée d'irradiation et en offrant un traitement non invasif, même pour des traitements très complexes.  Un scanner embarqué permet de visualiser l'intérieur du patient au moment du traitement et de corriger une éventuelle erreur de positionnement.

En 2011, un second accélérateur avec scanner embarqué a été installé.  Dans le même temps, le robot de curiethérapie a été remplacé.

En 2010 et 2011, deux nouveaux accélérateurs ont été installés sur le site du Centre Hospitalier de Mouscron dans le cadre de l'Association Meuse-Picardie de Radiothérapie, ce qui porte à 6 le nombre d'appareils dont dispose notre service pour assurer les traitements de plus de 2200 patients par an sur les deux sites.

Certification Novalis en 2015 - accédez au communiqué de presse.

En 2017, les deux machines les plus anciennes seront remplacées par deux accélérateurs de dernière génération également équipés de scanners embarqués et de la technologie la plus pointue.

Toutes ces machines font l'objet d'un suivi attentif et d'entretiens réguliers selon les recommandations les plus exigeantes des constructeurs.

L'ampleur de toutes ces technologies ne doit pas occulter le souci constant de placer le patient au centre des préoccupations de notre équipe médicale et para-médicale composée de 8 médecins spécialistes, 2 assistants, 4 physiciens agréés, 4 dosimétristes, 23 infirmiers manipulateurs et 4 secrétaires.

Nous prenons les patients en charge avec humanité et empathie, veillant à améliorer l'efficacité de la radiothérapie tout en réduisant drastiquement la fréquence et l'importance des effets secondaires.  Nous dessinons également la radiothérapie de demain en initiant des études innovantes ou en participant à de nombreux protocoles d'études nationaux ou internationaux.

Nos activités

Rubrique activités :

  • En 2015, 1788 traitements de radiothérapie furent dispensés sur le site de Namur.  67 % des patients sont originaires de la région namuroise, ce chiffre reflétant la collaboration totale et transparente avec les hôpitaux de la province mais également bien au-delà, offrant toujours le meilleur service, quel que soit l'hôpital d'origine du patient. Ceci représente 26.995 visites de patients pour bénéficier de leurs traitements, soit environ 105 patients par jour.  Depuis 2010, il est également associé au service de radiothérapie du CH Mouscron au sein de l'Association Meuse-Picardie de Radiothérapie (AMPR) qui a délivré 474 traitements en 2014 sur 2 accélérateurs.  Au sein de cette association, le service est l'un des plus importants du pays tant par son ampleur que par son rayonnement médical et scientifique.
  • Le service de radiothérapie bénéficie d'un important service de physique médicale (5 physiciens agréés) et s'est assuré la collaboration de la firme 7Sigma en soutien de certains de ses projets scientifiques. Un technicien est également dédié à la gestion technique quotidienne des accélérateurs linéaires et du réseau informatique en collaboration étroite avec les services ad hoc de la clinique et des firmes fournissant le matériel.
  • Une qualiticienne est dédiée à temps plein à la documentation de tous les processus participant à votre traitement et à leur amélioration continue.
  • La recherche médicale est organisée par les deux médecins porteurs d'une thèse de doctorat.  Elle est soutenue financièrement par l'ASBL Oncobeth et le Fonds Anciaux de l'ASBL Solidarité-Espoir et le Fonds Emile Salamon.  Structurellement, les collaborations sont intenses : localement au sein de l'institut scientifique NAmur Research Institute for LIfe Sciences (NARILIS), nationalement via les grandes universités du pays (tant francophones que flamandes) et au niveau européen avec les plus éminentes sociétés de recherche dont la European Organization for Research and Treatment in Cancer (EORTC).

Présentation du SORMN

Le Service d'Oncologie, de Radiothérapie et de Médecine nucléaire, en abrégé SORMN, a été développé dans sa structure actuelle depuis 1972 par le Dr Emile Salamon. Il en fut le chef de service jusque fin 2006.

Le service est orienté vers la thérapie de la maladie cancéreuse : radiothérapie externe, chimiothérapie, thérapies ciblées, curiethérapie, radiothérapie métabolique. Le secteur de médecine nucléaire comporte la scintigraphie avec un PET-CT exploité au sein du Centre Universitaire Namurois du Positron (CUNP) et le laboratoire RIA qui eux servent principalement au diagnostic.

Le service compte 22 médecins répartis dans ses différentes unités et collabore, via l'Oncologie - Hématologie - Radiothérapie (OHR), la Clinique du Sein, ses projets de stéréotaxies, avec de nombreuses institutions voisines ou plus éloignées.

L'accent a toujours été mis sur la qualité des traitements et sur la volonté de toujours placer le patient au centre de toutes les préoccupations. Dans ce cadre, le service a sollicité et obtenu la certification de qualité ISO 9001 depuis 2005.

Pour garder son pôle d'excellence, il est nécessaire de pouvoir exercer une activité scientifique, celle-ci a toujours été favorisée et nous comptons la maintenir.

Dr Bernard Willemart
Chef de service


Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans d'accès
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster