AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Médecine interne, Néphrologie et Dialyse > La ponction-biopsie rénale

 La ponction-biopsie rénale
  



La ponction-biopsie rénale | Service de Médecine interne, Néphrologie et Dialyse

La ponction biopsie rénale consiste en un prélèvement d'un ou de plusieurs petits fragments de rein. Ces petits fragments sont ensuite analysés au microscope.

Cet examen est indispensable pour poser le diagnostic de nombreuses néphropathies (glomérulonéphrite, syndrome néphrotique, insuffisance rénale aiguë, lupus érythémateux, etc.), préciser le pronostic de l'atteinte rénale et nous orienter vers un traitement spécifique. Il permet également de suivre l'évolution d'une transplantation rénale.

Il nécessite une hospitalisation de 24 à 48h.

Avant de réaliser la ponction biopsie

  • Une prise de sang avec tests de coagulation doit être réalisée.
  • Le médecin vous demandera d'arrêter certains médicaments qui modifient la coagulation du sang.
  • La pression artérielle sera surveillée : si elle est jugée trop élevée, des médicaments pourront être administrés afin de la faire baisser.

Lors de l'examen

  • Vous serez à jeûn depuis la veille au soir.
  • Une prémédication pourra vous être administrée dans l'heure qui précède l'examen.
  • La ponction s'effectue sous anesthésie locale et sous contrôle échographique ou scanographique. Vous êtes installé(e) à plat ventre sur un plan dur. La ponction est effectuée avec une aiguille à usage unique. Il est souvent nécessaire de prélever un ou deux fragments de rein supplémentaires.

Après la ponction

  • Vous devez rester au lit durant 24h.
  • Vos urines sont recueillies afin d'en surveiller la coloration. Votre pression artérielle et votre fréquence cardiaque sont également surveillées.

Durant les 10 jours qui suivront l'examen, il est conseillé :

  • d'éviter toute activité physique intense ou susceptible de provoquer des traumatismes (port de charges lourdes, sports tels que rugby, équitation, moto...) ;
  • de ne pas prendre d'aspirine et de ne pas prévoir de longs voyages sans l'accord de votre médecin ;
  • En cas de récidive de douleurs dans la région de la biopsie et/ou d'apparition d'urines rouges, il est fortement conseillé de prendre contact avec votre médecin traitant ou avec un médecin du service de Néphrologie.

Votre néphrologue vous expliquera les bénéfices et les complications éventuelles de cet examen.

Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans d'accès
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster