AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Gynécologie et Obstétrique > Examens > Amniocentèse

Amniocentèse

La cavité amniotique

Le fœtus se développe dans une poche appelée « cavité amniotique ». Il y baigne dans le liquide amniotique qui le protège. Ce liquide est constitué en grande partie par l'urine du fœtus et contient des cellules de la peau du bébé qui ont desquamé.

En quoi consiste l'amniocentèse ?

Elle consiste à prélever du liquide contenu dans la cavité amniotique et à l'analyser. Elle permet d'établir le caryotype du fœtus – c'est-à-dire l'analyse de ses chromosomes – de même que d'autres analyses génétiques ou biologiques en vue d'établir un diagnostic selon les cas. Par ailleurs, l'amniocentèse se réalise après 15 semaines d'aménorrhée.

Quelles sont les indications de l'amniocentèse ?

  1. 1) L'âge maternel : cet examen est proposé à toutes les femmes enceintes de plus de 37 ans.
  2. 2) Les antécédents familiaux : il est également réalisé dans les cas de maladies génétiques graves identifiées dans la famille.
  3. 3) Résultats de prise de sang maternelle anormaux (triple test ou double test positif, toxoplasmose maternelle, infection par cytomégalovirus chez la maman).
  4. 4) Echographie montrant une anomalie chez le fœtus. Ll'amniocentèse permet d'exclure un problème chromosomique ou génétique associé.

Quels sont les risques de l'amniocentèse ?

Il s'agit d'un examen de diagnostic (et non plus de dépistage) quelque peu invasif puisque l'on pique à travers la poche amniotique, ce qui la fragilise.

La poche des eaux peut donc se rompre et le risque de fausse couche est statistiquement calculé à 1 cas sur 200.

Le déroulement de l'examen

Le jour de l'examen, vous ne devez pas être à jeun et vous devez avoir la vessie vide. L'examen se déroule en salle d'échographie et vous vous installez sur la table d'examen, en position dorsale.

Le médecin vous pose différentes questions puis commence l'échographie par voie abdominale. Il visualise ainsi la position de votre bébé, prend ses mesures et repère le placenta et l'endroit où il peut prélever le liquide amniotique.

Ensuite, on désinfecte la peau et on place des champs stériles autour de la plage où le médecin effectuera le prélèvement. On pose la sonde d'échographie (protégée par un petit sac stérile) sur le ventre et l'amniocentèse est réalisée ainsi sous contrôle échographique. Une fine aiguille est introduite dans la cavité amniotique, le plus loin possible du fœtus, à travers la paroi de votre ventre. Vous sentez la piqûre, comme une prise de sang. Il est important que vous ne bougiez pas. Le liquide est ensuite aspiré par l'aiguille ; le médecin prélève environ 20 ml de liquide amniotique qui sont placés dans un flacon stérile et acheminés vers le laboratoire.

Après l'examen

L'infirmière vous emmène dans une chambre où vous resterez allongée pendant 1 heure. . Un résultat « rapide », et qui recherche une anomalie précise (exemple une trisomie 21) est obtenu après une semaine mais il faut compter 4 semaines pour obtenir le résultat définitif de tout le caryotype de votre bébé. Il faut en effet mettre en culture les cellules contenues dans le liquide amniotique prélevé. On peut comparer cette culture à toute culture où il faut semer, attendre que cela pousse et récolter.

Si vous êtes de Rhésus négatif, l'infirmière fera une injection de Rhogam qui prévient une immunisation sanguine entre vous et le fœtus. Elle vous fera également une prise de sang qui permet de contrôler s'il n'y a pas eu de transfert de globules rouges fœtaux vers le sang maternel.

De retour chez vous : offrez-vous du repos !

Pendant les 24 heures qui suivent l'amniocentèse, vous éviterez de parcourir un long trajet, de faire du shopping, des travaux ménagers et toute activité fatigante. Vous serez attentive à certains signes tels que douleurs dans le ventre, des contractions, de la fièvre ou des frissons ou à des pertes de sang ou de liquide.

Dans ce cas, vous devez immédiatement contacter votre médecin.

Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster