AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Gynécologie et Obstétrique > Information médicale > Version par manœuvres externes (VME)

 Version par manœuvres externes (VME)
  



Version par manœuvres externes (VME)

Qu'est qu'une version par manœuvres externes ?

La version par manœuvres externes consiste à retourner un bébé qui se présente par le siège (fesses ou pieds en bas) pour lui amener la tête en bas, dans la position habituelle pour un accouchement normal.

La version se fait par manipulation du ventre de la mère par l'accoucheur. Après vérification de la position de l'enfant par échographie, les mains de l'accoucheur aident l'enfant à se retourner tête en bas.

Quel est l'intérêt d'une version ?

Au moment de la naissance, près de 5 % des enfants sont en présentation du siège. Lorsque les conditions ne sont pas strictement idéales, ce type d'accouchement comporte un taux de complications et de mortalité néonatale plus élevé qu'en cas de présentation céphalique (tête en bas). Dans ces conditions, une césarienne est plus souvent nécessaire chez les enfants en présentation du siège.

La version est utilisée par de nombreuses équipes pour éviter l'accouchement par le siège et/ou la césarienne. La version peut se pratiquer au cours des huitième et neuvième mois. Son taux de succès est de 50 à 60 %.

En cas d'échec de la version, l'accoucheur évaluera les chances de succès d'un accouchement naturel ou la nécessité éventuelle de programmer une césarienne en fonction de la position du bébé et de sa taille ainsi que de la taille de votre bassin.

Y a-t-il des risques ou inconvénients ?

La version est un acte courant et bien réglé dont le déroulement est simple dans la grande majorité des cas.

La manipulation de l'abdomen peut provoquer un désagrément passager, voire une douleur qu'il faudrait alors signaler à l'accoucheur. Très rarement, certains incidents peuvent survenir au cours ou au décours immédiat de la version : perte des eaux, saignements par le vagin, contractions de l'utérus. Ces situations peuvent parfois nécessiter de rester hospitalisée en surveillance. Exceptionnellement, des anomalies du rythme cardiaque foetal peuvent nécessiter d'extraire rapidement le bébé par césarienne. Des morts foetales ont été observées après une version par manoeuvres externes mais leur fréquence est inférieure au risque observé au cours d'un accouchement par le siège.

Un contrôle du rythme cardiaque foetal est réalisé avant la sortie et généralement quelques jours après la version.

En pratique

  • Vous aurez un rendez vous à la maternité le jour de la version ;
  • La version est précédée du contrôle de la présentation et d'un enregistrement du rythme cardiaque foetal ;
  • Un traitement pour faciliter le relâchement de l'utérus est parfois nécessaire ;
  • La version elle-même ne dure que quelques minutes ;
  • Un contrôle du monitoring ainsi qu'une prise de sang sont effectués ensuite ;
  • Un nouveau contrôle de la présentation et du monitoring est prévu le lendemain puis tous les 2 jours ;
  • En cas d'échec, un examen radiologique du bassin est souvent nécessaire pour en évaluer les dimensions ;
  • Après la version, le retour à domicile se fait le jour même s'il n'y a pas eu de complication.
Ce texte est largement inspiré des recommandations du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).
Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans d'accès
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster