AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Radiothérapie oncologique > Comprendre la Radiothérapie > Déroulement de la radiothérapie

 Déroulement de la radiothérapie
  



    Déroulement de la radiothérapie | Service de Radiothérapie oncologique

    La première consultation

    Il est important que vous sachiez qu'avant cette première consultation, votre cas a été discuté et analysé en consultation multidisciplinaire oncologique. En effet, votre dossier a été transmis au radiothérapeute oncologue afin qu'il puisse disposer des informations nécessaires au choix d'un traitement.

    Ce dernier vous sera donc proposé après avoir fait l'objet d'une concertation entre le médecin traitant, les cancérologues et les autres médecins spécialistes qui s'occupent de votre cas. Pour pouvoir définir avec vous le traitement approprié, le radiothérapeute que vous allez rencontrer vous posera des questions sur les problèmes de santé que vous avez déjà présentés, sur ceux de vos proches ainsi que sur vos habitudes de vie. Une fois que vous aurez donné votre accord sur le traitement, chacune de ses étapes vous sera minutieusement décrite.

    Les rendez-vous

    Les horaires qui sont convenus avec vous au début du traitement sont très importants, tant pour vous que pour l'équipe qui vous soigne. Mieux vaut par conséquent ne pas les modifier. Toutefois, en cas de contretemps, veillez à avertir très vite le service (081/720.527 ou 081/720.525).

    La simulation/scanner

    Cette étape de simulation/scanner est primordiale pour la bonne conduite du traitement qui va vous être administré. Sa durée varie entre 30 minutes et une heure. Cette séance consiste à vous positionner dans les conditions semblables à celles du traitement, dans une salle où se situe un appareil spécialisé, appelé simulateur/scanner.  Il n'est pas nécessaire que vous soyez à jeun, sauf si votre médecin vous le demande.

    Ce scanner moderne dispose d'un anneau plus large que les équipements à visée diagnostique et est spécialement conçu pour permettre un positionnement adéquat des patients en radiothérapie. Cet appareil nous permet d'obtenir des images en 3 dimensions, de déterminer ainsi avec précision les zones à traiter et à protéger et de définir la balistique du traitement (choix du nombre de faisceaux, ciblage, tir croisé, choix des énergies, calcul de la distribution de la dose...).

    Des repères seront définis par l'application sur votre corps de peinture et/ou grâce à de petits points de tatouage. En raison de la possibilité de taches sur les vêtements, il est conseillé de porter des sous-vêtements usagés le jour du repérage. Il est important de garder ces repères jusqu'à la première séance de traitement. Parfois ce traçage ne se fait pas sur la peau mais sur les moyens de contention en plastique sur mesure, appelés « masques » ou « coquilles », qui sont utilisés dans certaines localisations (tête et cou, poumons) pour vous éviter de bouger et vous permettre de garder toujours la même position.

    Cette séance est effectuée par un(e)infirmièr(e) sous la responsabilité et le contrôle du médecin qui vous a pris en charge. En fonction de la situation médicale, il est parfois nécessaire de réaliser l'injection d'un produit de contraste lors de la simulation. Si c'est le cas, il vous sera demandé de remplir un questionnaire reprenant les éventuelles contre-indications à l'injection de ce produit.  Veillez à bien signaler toute allergie, en particulier à l'iode, ou tout traitement qui en contre-indiquerait l'injection.

    L'étape de physique

    Cette étape dure 1 à 10 jours. Elle consiste à analyser toutes les données acquises pendant l'étape de simulation/scanner à l'aide de logiciels spécifiques.
    Le radiothérapeute oncologue, le dosimétriste et le physicien vont définir ensemble votre traitement : ils choisissent l'appareil de traitement le plus approprié à votre cas, la répartition de la dose de rayons, la taille des champs d'irradiation, leur nombre et leur orientation dans l'espace. Ils vérifient sur l'ordinateur que ce traitement s'adapte parfaitement à vous.

    Avant de délivrer le traitement, le physicien assure également la réalisation de plusieurs tests permettant de vérifier que le traitement calculé par l'ordinateur correspond au traitement qui vous sera délivré.

    Le traitement

    Pourquoi les rayons sont-ils nécessaires ?

    Ils servent à empêcher la reproduction des cellules cancéreuses. Tout est mis en oeuvre pour détruire efficacement ces cellules malades sans abîmer les tissus voisins. Les rayons peuvent être utilisés pour traiter une maladie en place ou pour traiter en post opératoire afin de réduire le risque de rechute. Tel est l'objectif des spécialistes qui vont s'occuper de vous. Ils sont là pour vous soigner, pour vous aider et pour répondre aux questions que vous vous posez. N'hésitez pas à leur confier vos doutes, vos préoccupations, vos réactions quelles qu'elles soient.

    La chimiothérapie concomitante

    Il arrive fréquemment que de la chimiothérapie soit administrée en même temps que les rayons.  Selon le produit administré, il se peut que la séquence d'administration soit importante (p.ex. : les sels de platine doivent être administrés dans les 2 heures précédant la séance de rayons du jour).  Votre radiothérapeute vous précisera ce point lors de la première consultation.

    Le nombre de séances

    Le nombre de séances prescrites varie selon les cas, et ne reflète en aucune manière l'importance de votre maladie. Votre cas étant unique, il fait l'objet d'applications appropriées. La comparaison avec d'autres cas ne serait donc pas appropriée. La durée de vos soins est de 1 jour à 7 semaines.

    Comment se passe la séance?

    Le traitement n'est pas douloureux et une séance ne dure que quelques minutes. Il n'est pas nécessaire que vous soyez à jeun, sauf si votre médecin le stipule. Vous serez installé sur la table de radiothérapie dans la position prévue lors de la simulation : le plus souvent allongé sur le dos, plus rarement à plat ventre ou sur le côté.
    La partie du corps qui va être traitée sera dévêtue comme pour une radiographie classique. Il est indispensable que vous restiez immobile pendant toute la durée de la séance dans la position que l'on vous demandera de garder pour éviter de sous-traiter une partie de la tumeur et que les rayons n'atteignent des parties de votre corps qu'il n'est pas nécessaire de traiter.

    Le faisceau est alors dirigé très précisément sur la partie malade, les appareils tournent, ils font du bruit. Bien que seul dans cette salle de traitement, vous resterez en contact verbal avec le personnel soignant au moyen d'un micro et serez surveillé par plusieurs caméras vidéos. La salle reste éclairée pendant la séance. Le fait de recevoir des rayons ne vous rend pas radioactif.

    Régulièrement, des contrôles seront réalisés pour vérifier votre placement sous la machine et la dose que vous recevez. Pendant votre traitement, vous ferez le point environ chaque semaine avec le radiothérapeute-oncologue. Vous aurez ainsi l'occasion de lui poser les questions qui vous préoccupent. Il vous précisera les examens et les médicaments dont vous pourriez avoir besoin.

    L'attente, c'est long, c'est angoissant

    Il est possible que vous attendiez, avant votre séance de radiothérapie ou avant une consultation. Tout est mis en oeuvre pour limiter ce temps d'attente. Les retards sont généralement dus au réglage d'un appareil, un peu plus long que prévu, à une urgence, à l'installation d'un autre patient, à une intervention médicale...

    L'équipe qui vous entoure fera son possible pour vous tenir informé des raisons et de la durée de cette attente. N'hésitez surtout pas à demander des explications, notamment si vous ne comprenez pas l'ordre de passage des patients, en particulier auprès de la secrétaire qui gère les rendez-vous (secrétariat près de l'aquarium).

    Le suivi

    Il est possible que d'autres traitements vous soient proposés à la fin de vos soins en radiothérapie. Votre cancérologue, en concertation avec votre médecin traitant et d'autres spécialistes, vous reverra régulièrement pour faire un bilan de votre état de santé et contrôler ainsi les étapes de son amélioration.

    Par ailleurs, les effets indésirables, si vous en souffrez, vont s'estomper dès les premières semaines qui suivront la fin de vos soins. La sensation de fatigue que vous pouvez continuer à éprouver est normale : elle disparaîtra progressivement.

    Centre
    Evénements
    Emplois et stages
    Plans d'accès
    Nos publications
    Accueil | Plan du siteFAQ
    Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster