AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Médecine nucléaire > Information médicale > Traitement au Samarium - Lexidronam

 Traitement au Samarium - Lexidronam
  



Traitement au Samarium - Lexidronam

Vous présentez des douleurs osseuses multiples qui vont être traitées à l'aide d'un radio-pharmaceutique : le 153 Samarium-Lexidronam ou Quadramet (R). Celui-ci aura un effet antalgique et anti-inflammatoire au niveau des zones de remaniements osseux douloureux de votre squelette.

Ce traitement s'adresse à des douleurs osseuses liées à une atteinte osseuse dans les suites de pathologie prostatique, mammaire... ou autre.

Mode d'action

Le Quadramet est composé d'un sel de sodium et d'un complexe de Samarium radio-actif (153 Sm) lié au Lexidronam.  Il présente une haute affinité pour les tissus osseux et se concentre en particulier dans les zones de remaniements osseux intenses.

Le 153 Sm émet deux types de rayonnement : l'un permettant le traitement ; l'autre de réaliser une imagerie utile dans le suivi de votre affection et imposant des mesures de radio-protection.

Bénéfices attendus

Le traitement permet d'obtenir une diminution voire une disparition des douleurs osseuses jusque 70 à 80% des cas.

Il vous sera demandé d'auto-évaluer les douleurs que vous présentez ainsi que la réduction attendue de la consommation de médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires.

La diminution des douleurs survient généralement une à deux semaines après l'administration du QuadrametR.  La réponse antalgique peut persister jusqu'à trois ou quatre mois.
Plusieurs administrations peuvent être nécessaires régulièrement (tous les deux à quatre mois).

Contre-indications

Le traitement ne peut être administré en aucun cas chez une patiente enceinte ou allaitante. Une prise de sang est réalisée dans la mesure où le seul effet secondaire connu de ce type de traitement est une diminution de certains éléments du sang. Une mesure des éléments sanguins et de la fonction rénale est donc nécessaire au préalable (prise de sang). Dans le cas de douleurs en particulier centrées au niveau de la colonne ou des os longs, des examens radiologiques seront réalisés afin d'évaluer un risque de fractures, de tassements ou de compression nerveuse.

Effets secondaires

  • On observe parfois une augmentation des douleurs dans les 24 heures qui suivent l'administration du traitement.  Cet effet est de courte durée (1 à 2 jours).
  • On note une diminution du nombre des globules blancs et des plaquettes qui atteint son maximum trois à cinq semaines après le traitement : une prise de sang de contrôle sera réalisée à ce moment.

Cette toxicité est généralement réversible à la 8ème semaine après l'administration du QuadrametR.

Modalités d'administration

Préparation du patient

Une scintigraphie osseuse a été réalisée en général dans le mois qui précède le traitement. Si un traitement par diphosphonate « froid » (Arédia, Zometa...) vous est également administré, il convient de respecter un délai suffisant entre ce traitement et l'administration du QuadrametR (à faire préciser par votre médecin spécialiste). Une prise de sang est systématique avant le traitement et tous les mois par la suite.

Administration

Vous serez convié(e) à bien vous hydrater soit par voie orale soit par la mise en place d'une perfusion. L'administration se réalise en injection intra-veineuse à travers le robinet à trois voies d'un cathéter de perfusion. L'activité administrée est généralement de 37 MBq/kg sauf avis contraire du médecin.

Vous resterez à l'hôpital pendant 6 heures après l'administration afin de permettre un contrôle des mesures de radioprotection et la collecte des urines.

Une scintigraphie osseuses corps entier de contrôle peut être réalisée 6 ou 24 heures après l'administration du QuadrametR pour vérifier les sites de fixation du produit.

Mesures de radioprotection

L'essentiel du radio-pharmaceutique non fixé aux structures osseuses s'élimine via les urines dans les premières 12 heures (35% lors des premières 6 heures). Si vous êtes incontinent(e), une sonde urinaire sera mise en place afin de collecter vos urines.

Afin d'éviter une dispersion de la radio-activité dans l'environnement, en l'absence d'incontinence, il vous sera demandé d'uriner dans les WC de la zone contrôlée prévus à cet effet. Après cette attente, vous pourrez regagner votre domicile où il vous sera demandé pendant trois à quatre jours d'uriner assis, de laver régulièrement vos mains en particulier après l'usage des toilettes.

Pendant ces deux à quatre jours, veillez à rester à plus d'un mètre des femmes enceintes et des jeunes de moins de 18 (16) ans.

Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans d'accès
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster