AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Hospitalisation > Cliniques d'un Jour > Oncologie > Information médicale

 Information médicale
  



Information médicale | Service d'Oncologie

Votre chimiothérapie

Un traitement par chimiothérapie vous a été proposé. Vous vous posez probablement des questions auxquelles cette rubrique tente de vous répondre.

N'oubliez pas que chaque individu vit une situation particulière. Aucun document ne remplacera le dialogue entre l'équipe soignante et vous. N'hésitez donc pas à leur poser les questions qui vous tracassent. Ils sont là pour vous aider à surmonter les difficultés de cette période.

Qu'est-ce que la chimiothérapie ?

Ce terme désigne généralement tout traitement visant à empêcher ou à détruire le développement des cellules cancéreuses.

Actuellement, il existe de nombreuses molécules disponibles. D'autres sont à l'étude permettant des traitements de plus en plus ciblés. La durée et la fréquence des administrations sont spécifiques. Habituellement, votre traitement est discuté et décidé en staff pluridisciplinaire. Le traitement sera ainsi choisi en fonction d'éléments propres à votre maladie à vous. Par conséquent, ne soyez pas tenté de comparer votre situation à celle des autres malades que vous allez rencontrer.

Il existe différents modes d'administration de la chimiothérapie : oral, intraveineux (i.v.), intra-artériel, intrapéritonéal, intrathécal.

Comment se déroule une séance ?

Vous prendrez un déjeuner léger le matin (si vous devez être à jeun pour un examen, vous le saurez en temps utile).

En arrivant au C3, présentez-vous chez les secrétaires.

Une prise de sang, soit a été réalisée la veille par votre médecin de famille, soit sera faite à ce moment par les infirmières dans le local de prélèvements.
Dès que le médecin pourra disposer de vos résultats, il vous rencontrera et, après discussion, examen clinique et contrôle des résultats de la prise de sang, prescrira la chimiothérapie.

Pendant que vous attendez, vos médicaments sont préparés par les pharmaciens.

Le traitement est administré soit en ambulatoire à l'hôpital de jour (C3), soit en hospitalisation (G5A). Dès réception de produits, les infirmières vous installeront et commenceront l'administration.

Normalement la chimiothérapie n'est pas douloureuse. Si vous ressentez une douleur, une sensation de brûlure ou un gonflement au site d'injection, signalez-le sans tarder à l'infirmière.

Vous pouvez être accompagné par une personne de votre choix pendant le traitement. Une télévision et une vidéo sont à votre disposition dans chaque chambre.

A votre sortie, pensez à vous représenter chez les secrétaires afin de définir vos prochains rendez-vous.

Les effets secondaires

La chimiothérapie attaque les cellules cancéreuses mais également d'autres cellules normales qui se multiplient régulièrement.

De ce fait, vous ressentirez des effets secondaires transitoires plus ou moins fréquents selon les médicaments ; il s'agit de troubles digestifs, problèmes cutanés, modifications sanguines, fatigue, effets sur la sexualité et la reproduction.

Il est important de prendre en compte ce que le médecin vous a expliqué lors de votre consultation.

Troubles digestifs

Nos conseils si vous rencontrez ces problèmes :

La bouche sèche et/ou endolorie

  • Buvez fréquemment des boissons non gazeuses et non alcoolisées ;
  • Evitez les aliments et jus acides, épicés ;
  • Trempez les aliments difficiles à avaler ;
  • Sucez des glaçons et des bonbons sans sucre ;
  • Essayez de maintenir une bonne hygiène buccale ; brosse à dents souple, massages de la gencive ;
  • Faites des bains de bouche avec les produits prescrits par le médecin.

Modification du goût ; perte d'appétit

  • Conservez une alimentation aussi variée que possible ;
  • Faites de petits repas fréquents avec des collations éventuellement ;
  • N'hésitez pas à consulter les diététiciennes de l'hôpital.

Nausées et vomissements

  • Pendant et après le traitement, vous recevrez des médicaments anti-nauséeux dont le type et la posologie varient pour chacun ;
  • Les jours qui suivent le traitement, faites-vous aider pour la préparation des repas (si possible) ou préparez-les la semaine précédente ;
  • Ces quelques jours, mangez de préférence des repas froids surtout si l'odeur des aliments cuits vous incommode ;
  • Reposez-vous après les repas, de préférence en position assise.

Diarrhées

  • Buvez beaucoup de liquides ;
  • Consommez des aliments pauvres en fibres ;
  • Si les diarrhées durent plus de 24 heures, ou s'accompagnent de crampes, de douleurs ou de température, contactez votre médecin.

Constipation

  • Buvez régulièrement ;
  • Faites un peu de marche ;
  • Prenez un laxatif autorisé par le médecin ;
  • Evitez les lavements et suppositoires.

Garder une alimentation aussi saine et variée que possible. Ce n'est généralement pas le moment d'entamer un régime.

Modifications sanguines

Les plaquettes

Servent à la coagulation du sang. Si le taux de plaquettes est très bas, des saignements spontanés peuvent apparaître notamment sous forme de petits bleus, de saignements par le nez ou les gencives. Evitez les risques élevés de coupure et de traumatisme.

Le traitement est une tranfusion de concentrés plaquettaires.

Evitez si possible les médicaments contenant de l'Aspirine.

Les globules blancs

Protègent des infections. Leur chute (leucopénie, neutropénie) est un effet secondaire fréquent des médicaments. Le risque est le plus élevé entre le 8ème et le 15 ème jour.

En cas de température (38°C), une prise de sang doit être réalisée pour en déterminer le taux le jour même. En fonction de celui-ci, une hospitalisation peut être nécessaire pour antibiothérapie intraveineuse.

Vous pouvez vous protéger en prenant quelques précautions :

  • Lavez-vous les mains régulièrement et en tout cas avant les repas
  • Bien laver les légumes et les fruits crus. Préférez les légumes cuits. Evitez les fruits de mer crus
  • Evitez les contacts avec les personnes infectées (attention aux maladies infantiles)
  • Evitez l'apparition de plaies dans la bouche en utilisant une brosse à dents douce
  • Evitez de vous blesser (jardinage, coupures de rasoir, ongles trop courts,...)

Les globules rouges

Ils ont pour fonction essentielle de transporter l'oxygène à tout le corps.

En cas de diminution, appelée anémie, des signes d'essouflement, de fatigue, de palpitations, de vertiges pourront se faire sentir. En cas de mal de tête qui persiste malgré la prise d'antidouleur, signalez-le au médecin. Un traitement sera proposé : transfusion de sang, érythropoïétine (EPO),...

Problèmes cutanés

La peau

Elle sera plus sèche et donc plus sensible, notamment au soleil. Ne prenez pas de bain de soleil. Utilisez une crème solaire à haut facteur de protection. Si nécessaire, protégez-vous la tête.

Hydratez régulièrement la peau avec votre crème habituelle ou un produit hypoallergénique.

Les cheveux

Selon les médicaments, la chute des cheveux est partielle ou totale.

Elle survient habituellement à partir de la 3ème semaine. Dans tous les cas, elle est transitoire, les cheveux repoussent dès la fin du traitement.

Dans certains cas, le port du casque réfrigérant permet de retarder ou d'éviter la chute.

Si la chute est importante, nous vous proposons d'acheter une perruque. L'infirmière sociale et l'esthéticienne pourront vous donner les renseignements nécessaires à ce sujet. Une intervention de la mutuelle est prévue pour rembourser une partie de la facture. Et pourquoi pas une casquette, un chapeau ou un beau foulard ?

L'anxiété

Un bon moral est toujours important. C'est un élément essentiel pour vous aider à vivre mieux ce qui vous arrive. Ceci étant, il est parfaitement normal d'avoir des "hauts" et des "bas". Si vous éprouvez des difficultés, ne les gardez pas pour vous. Parlez-en à un proche, un membre de l'équipe soignante ou un psychologue.

La fatigue

Elle est habituelle durant les traitements. D'intensité variable en fonction des traitements et du cycle, intense vers le 10ème jours, elle diminue ensuite avant le cycle suivant.

Maintenez vos activités habituelles en fonction de l'énergie disponible, tout en prévoyant des temps de repos réguliers. Réservez votre énergie pour les tâches importantes et n'hésitez pas à vous faire aider.

Votre activité professionnelle peut être maintenue, moyennant une adaptation des horaires, si c'est possible.

Les activités sportives peuvent être poursuivies. Evitez les coups et blessures ainsi que les refroidissements.

Effets sur la sexualité et la fertilité

Chez la femme

L'emploi de certains médicaments provoque une irrégularité ou même une disparition des règles transitoire ou définitive.

Les femmes ménopausées peuvent ressentir une augmentation des signes de ménopause (bouffées de chaleur,...).

Pendant la chimiothérapie, vous ne pouvez pas être enceinte. Une contraception efficace et compatible avec le traitement sera discutée avec vos médecins.

Après la fin du traitement, attendez l'accord des médecins pour envisager une grossesse.

Chez l'homme

Le traitement peut entraîner une diminution de la production ou de la qualité du sperme, donc de la fertilité. Ne vous fiez pas à la stérilité pendant votre traitement comme moyen contraceptif garanti.

Avant de commencer votre traitement, vous pouvez déposer du sperme à la banque de sperme où il sera conservé pour une insémination artificielle éventuelle.

La vie sexuelle

Elle ne dépend que de votre envie et n'est pas contre-indiquée par le traitement. Les muqueuses peuvent toutefois être plus vite irritées et un traitement local est parfois nécessaire. Certains médicaments peuvent influencer votre désir mais de façon temporaire.

Quand appeler votre médecin ?

  • Température supérieure ou égale à 38°
  • Pertes de sang (nez, taches sur la peau,...)
  • Essouflement anormal et/ou épuisement
  • Vomissements et/ou diarrhées continues empêchant toute prise de nourriture
  • Violents maux de tête ne cédant pas aux antidouleurs
  • Si vous consultez le dentiste, signalez-lui que vous suivez un traitement

Les études cliniques

L'équipe soignante vous proposera peut-être de participer à une "étude clinique".

Ces études permettent de tester de nouveaux traitements pour améliorer l'évolution et la guérison des cancers. Chaque étude est minutieusement préparée par les scientifiques et par les médecins pour répondre à des questions bien précises.

Ce sont le plus souvent des études internationales menées à grande échelle. Il faut toutefois plusieurs années pour en prouver le bénéfice. La participation est toujours volontaire. Tous les patients dans les études reçoivent des informations très spécifiques et sont suivis sur des questions précises. Ces traitements sont parfois interrompus, pour le bien du patient ou à sa demande. Dans ce cas, le meilleur traitement habituel est alors poursuivi.

Prenez toujours le temps de lire les informations reçues et n'hésitez pas à poser les questions qui vous semblent nécessaires. Votre médecin de famille sera averti de votre participation.

En pratique

L'hôpital de jour vous accueille au C3 tous les jours ouvrables de 8h15 à 13h15 et de 14h à 17h.

Le parking

Gratuit uniquement en cours de traitement, le parking est situé derrière la clinique. Les secrétaires apposeront un cachet sur votre ticket de parking. Ce ticket sera alors validé à l'accueil central pour la sortie.

Le repas

Une collation vous est proposée vers 12 h.

Les trajets

La mutuelle intervient dans les frais de déplacement en rapport avec votre traitement. Le document nécessaire est habituellement complété à la fin du traitement complet. Si vous-même ou vos proches ne pouvez effectuer les déplacements, un service de bénévoles peut être organisé. L'assistante sociale ou la coordinatrice de soins est à votre disposition.

Perruque et prothèses

Une intervention financière est prévue par la mutuelle. L'ordonnance et la demande de remboursement seront préparées le jour du premier traitement. Lors de l'achat, vous réclamez une facture acquittée que vous retournerez à la mutuelle avec les documents reçus.

L'Espace bien-être

Pour une meilleure qualité de vie de la personne en traitement : massages, soins esthétiques, sophrologie, hypnose. Ces soins sont offerts gratuitement durant la période de traitement. Tous les renseignements peuvent être obtenus auprès du secrétariat.

Les frais financiers et le remboursement du traitement

Ils sont variables en fonction des médicaments utilisés. Si le règlement pose un problème, contactez l'infirmière sociale. Contactez-la au plus vite si vous n'êtes pas en ordre de mutuelle.

L'équipe soignante

Les infirmières

Elles sont ont présentes à partir de 8 h 15. Elles connaissent votre traitement et peuvent répondre à de nombreuses questions.

Les médecins

Vous pouvez les contacter tous les jours de la semaine. Pour des résultats, téléphonez de préférence après 16 h.

Le service de psycho-oncologie

Comprend une psychiatre et plusieurs psychologues. L'une d'entre-elles peut être rencontrée lors du traitement. L'équipe est disponible tous les jours en consultation externe : 081/72 05 89.

L'assistante sociale

Pour les multiples problèmes de la vie quotidienne en cours de traitement : 081/72 04 47.

L'esthéticienne

Rendez-vous via les secrétaires.

L'accompagnement diététique

Conseils diététiques pour préserver une alimentation optimale. Dans le cadre du Plan Cancer, ces soins sont offerts sans frais supplémentaires. Tél. : +32 (0)81 70 22 50.

Les kinésithérapeutes

Les coordinatrices de soins (CSO)

Une équipe d'infirmier(e)s spécialisée et sectorisée vous accompagne tout au long de votre parcours clinique, depuis la mise au point diagnostique jusqu'au suivi post-traitement. 

Clinique du sein  +32 (0)81 72 05 55 - (0)81 72 05 54 
Hématologie - ORL  +32 (0)81 70 22 23
Digestif haut-poumon  +32 (0)81 70 22 34
Digestif "bas"   +32 (0)81 72 05 54 
Gynécologie   +32 (0)81 70 05 54 

Les secrétaires

Elles sont le pivot du service ; vous les rencontrez en arrivant et avant de partir. Elles sont présentes de 8h15 à 13h15 et de 14h à 17h : +32 (0)81 72 05 47 - Fax : +32 (0)81 71 19 05.

Une équipe de soins palliatifs et gestion de la douleur

Une équipe de soutien comprenant médecin, infirmier(e) et psychologue. Tél.: +32 (0)81 72 04 87.

Pour tous problèmes de santé en dehors des heures ouvrables

Adressez-vous à l'accueil central de la clinique qui contactera le médecin de garde : 081/72 04 11.
En cas d'urgence, appelez ou présentez-vous en salle d'urgence : 081/72 04 09.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, vous pouvez notamment vous adresser à :

  • la Fédération Contre le Cancer : 0800/15 803 - www.cancer.be
  • Vivre comme Avant (Cancer du sein) : 02/649 41 68

Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans d'accès
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster