AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Chirurgie plastique et esthétique > Information médicale > Mammoplastie d'augmentation

Mammoplastie d'augmentation

Indication

Vos seins ne se sont jamais correctement développés à la puberté. Aucun problème endocrinien n'a pu être mis en évidence par votre médecin de famille ou spécialiste endocrinologue, vous avez terminé votre croissance et vous ne prévoyez pas d'avoir des enfants dans l'immédiat, alors vous pouvez être candidate à une plastie mammaire d'augmentation.

Technique

Quelles sont les techniques actuelles pour augmenter le volume des seins ?

Pour augmenter le volume de seins, on est obligé de rajouter à la glande mammaire, un complément choisi dans des matières tolérées par l'organisme. Dans les matériaux disponibles, nous sommes, malgré toutes les polémiques récentes, revenus à la matière SILICONE. La SILICONE a été en effet reconnue totalement inerte. Alors qu'elle est utilisée depuis plus de trente ans on n'a pas pu mettre en évidence de relation cause à effet entre le port d'implant en silicone (prothèse articulaire, prothèses mammaires, etc.) et l'apparition de cancer ou de maladies auto-immunes.

Les différents implants mammaires se distinguent par le produit contenu et non pas par l'enveloppe qui le contient. L'enveloppe est en silicone texturée. Le contenu est soit un gel de silicone, une eau physiologique, un hydrogel ou encore une huile de soja. Compte tenu des inconvénients des autres produits, l'huile de soja ayant été même retirée du marché, la silicone reste la matière de choix. Quant au choix de la forme, il sera adapté aux particularités des seins, du thorax et des désirs de la patiente tout en respectant l'harmonie de l'esthétique féminine.

Mise en place de l'implant : quel sont les accès, quelles sont les cicatrices ?

  • La voie axillaire : cette voie permet de "cacher" la cicatrice hors du sein mais au niveau de l'aisselle, ce qui peut se voir dans certaines positions.
  • La voie périaréolaire  : elle est cachée à la frontière de la limite inférieure de l'aréole et du tissu cutané. Cette voie, la plus utilisée, est la plus discrète et permet de centrer la prothèse sur l'aréole.  Elle ne peut être utilisée dans certains cas par exemple lorsque cette aréole est trop petite par rapport à la prothèse.
  • La voie inframmaire : la cicatrice va se placer dans le sillon inframmaire et est intéressante lorsque le sein couvre ce sillon.

Avant toute intervention, le chirurgien a besoin d'avoir une idée précise de votre demande et de votre espérance de résultat.  Cette consultation préopératoire est le moment le plus important car il vous permet de clarifier toutes vos interrogations et permet également au chirurgien de comprendre au mieux votre demande. 
A partir de 40 ans, un dépistage du cancer du sein doit être réalisé en préopératoire. Plusieurs jours avant l'intervention, l'examen préopératoire est pratiqué par le médecin anesthésiste car cette intervention se pratique sous anesthésie générale.
L'intervention chirurgicale dure en moyenne 1h à 1h30. Selon le cas, un drainage de cavité d'implantation sera pratiqué pour 2 à 3 jours.
Après 24 h, le pansement consistera dans le port d'un soutien-gorge élastique type sport à maintenir non-stop pendant les 8 premiers jours. Le port de ce soutien-gorge sera conseillé pour une durée d'un mois. Quant aux fils,  ceux ci sont résorbables. Une consultation de contrôle est prévue au  3ème jour, 6ème semaine et 3ème et 12ème mois postopératoires afin de contrôler la tolérance des implants, la bonne cicatrisation et l'absence ou la présence d'une réaction capsulaire autour de l'implant.

Qu'est-ce qu'une capsule?

Toute mise en place d'implant ou de corps étranger provoque une réaction des tissus de soutien qui forme une fine pellicule fibreuse de protection autour du corps étranger. Cette fine "capsule" reste souple et légèrement extensible dans la majeure partie de cas (environ 95 %). Dans 5 % des cas, la capsule peut devenir épaisse et rigide donnant le résultat d'un sein dur et fixé comparable à un " pamplemousse " sous la peau. Dans ces cas particuliers, on est obligé de procéder à une révision de la loge pour lui rendre forme et souplesse.
Cette intervention est pratiquée habituellement en hôpital d'un jour. 
Elle est très douloureuse et des antidouleurs puissants sont precrits.
Les fils sont résorbables et recouverts d'une colle chirurgicale vous permettant de prendre une douche à la sortie de l'hôpital.
Le port d'un soutien-gorge (Triumph Sport) est nécessaire pendant 6 semaines après l'intervention.

Mammoplastie de réduction

Indication

Vous souffrez d'une poitrine trop lourde ou trop grande. Vous ressentez une gêne physique pendant vos activités professionnelles et/ou privées. Vous présentez une hypertrophie mammaire de degré variable, dans ce cas vous êtes peut-être une candidate pour une réduction mammaire.

Technique

Quelles sont les techniques actuelles pour diminuer le volume des seins ?

Il s'agit de diminuer le volume de tissu glandulaire et d'adapter à celui-ci l'enveloppe cutanée.  Une réduction mammaire ne peut donc se faire sans cicatrice. Il existe de nombreuses techniques opératoires. Elles se différencient de par leurs cicatrices finales. Nous utilisons les techniques suivantes:

  • "L" inversé selon Chavoin
  • "T" inversé selon Grolleau
  • "Verticale" selon Lassus - Lejour

Nous choisissons la technique opératoire en fonction de l'examen physique et du désir de la patiente.

La durée d'hospitalisation est de 3 jours, cette intervention est très peu douloureuse.  Deux drains sont retirés au 3ème jour post opératoire et un soutien gorge de sport doit être porté pendant six semaines après l'intervention.

Les réductions mammaires importantes sont habituellement prises en charge par les assurances maladie.

Mastopexie

Indication

Seins plats, vides et tombants (=ptose mammaire)

Technique 

Selon la quantité de la glande résiduelle, la pexie se fait avec ou sans prothèse mammaire. Les cicatrices sont les mêmes que pour la réduction mammaire : verticale, " L " ou " T " inversé.
 
Prix

Un devis personalisé est systématiquement dressé en consultation et vous est remis.

 

 Séjour clinique

 Temps opératoire

 Arrêt de travail

 Augmentation mammaire

 24 heures

 1 heure

 7 jours

 Réduction mammaire

 72 heures

 2 heures

 14 jours

 Mammopexie sans prothèse

 24 heures

 1 heure 30

 7 jours

 Mammopexie avec prothèse

 24 heures

 2 heures

 7 jours

Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster