AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Cardiologie > Information médicale > Dissection aortique

La dissection aortique

Généralités

L'aorte est un vaisseau qui la forme d'un cylindre. Sa paroi est épaisse et constituée d'un feuillet interne ("intima") en contact avec le sang, d'un feuillet intermédiaire ("média") et d'un feuillet périphérique.
Il peut y avoir rupture de la paroi interne de l'aorte qui se fait au niveau le plus proche du coeur. Le sang rompt l'intima et pénètre sous pression dans la média. Il réalise ainsi un clivage en deux feuillets de la paroi aortique. Ce clivage est d'une longueur variable mais peut intéresser l'aorte sur toute sa hauteur. Le sang regagne parfois en dessous la circulation sanguine dans l'aorte en retrouant la paroi interne plus bas : c'est l'orifice de rentrée (distal).
Le grand risque est la rupture de la paroi externe de l'aorte sous l'effet de la pression. Cette rupture provoque une hémorragie foudroyante.
Parfois, l'hématome s'organise et est progressivement remplacé par un tissu fibreux résistant. C'est la dissection aortique chronique.

Différents types

  • Type I : début au-dessus de la valve aortique et s'étend au-delà du tronc brachio-céphalique.
  • Type II : limité à l'aorte ascendante, s'arrête au tronc brachio-céphalique.
  • Type III : débute après le tronc brachio-céphalique et s'étend en aval.

Les causes

  • L'hypertension artérielle est présente dans 90 % des cas.
  • L'athérome aortique est très souvent présent. Cet athérome est essentiellement dû à un taux élevé de cholestérol ou au tabac.
  • Syndrome de Marfan.
  • Artérite gigantocellulaire. 

Les symptômes

  • La douleur est le symptôme le plus fréquent.
  • Type I et II : syncope, insuffisance aortique aiguë, tamponnade, AVC, infarctus, choc.
  • Type III : douleur dorsale, ischémie mésentérique, insuffisance rénale, ischémie des membres inférieurs.

Pronostic

  • Sombre. 

Traitement

  • Réduire la tension artérielle (bêtabloquant).
  • Chirurgie.    
Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster