AccueilPresseContact
 
Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth - Namur | Accueil
Infos pratiquesServices et médecinsExamens
Nous connaîtreHospitalisationConsultations

CMSE - Imagerie médicale
Foyer Saint-François
Résidence Les Lauriers
Fondation Sainte-Elisabeth
Réseau Santé Wallon
Caritas - Hôpital Solidaire
Solidarité & Espoir
Services et médecins > Services médicaux > Cardiologie > Information médicale > Flutter auriculaire

Flutter auriculaire
  

Généralités

Les flutters auriculaires sont caractérisés par un rythme atrial entre 250 et 350/min avec une conduction auriculo-ventriculaire de type 2/1. La fréquence ventriculaire est donc de 150/min. Ils sont dus à un circuit de réentrée à la base de l'oreillette droite.

Les causes

  • Idiopathique.
  • Toutes cardiopathies (surtout cardiomyopathies).
  • Valvulopathies mitrales.
  • hyperthyroïdie.
  • Communication interauriculaire vieillie.
  • Embolie pulmonaire.
  • Péricardites.
  • Post-chirurgie cardiaque.

Les symptômes

  • Le flutter 2/1 est souvent mal toléré : fatigue, décompensation cardiaque.

Electrocardiogramme

  • Ondes de flutter (ondes F en dents de scie bien visible en DII).
  • Réponse ventriculaire typiquement 2/1, parfois plus variable.
  • Le massage du sinus carotidien démasque les ondes F.

Le traitement

Remise en rythme sinusal :

  • Pharmacologique : digitale, amiodarone, sotalol
  • Overdrive (électrostimulation atriale à un fréquence plus élevée que le flutter). Risque de passage en FA.
  • Choc électrique externe.
  • Ablation par radiofréquence.

Précautions

  • Les antiarythmiques de classe 1 (quinidine, flécaïnide) peuvent ralentir la fréquence du flutter jusqu'à +/- 200/min et favoriser une réponse ventriculaire 1/1 avec collapsus.
     
     
     
     
     
Centre
Evénements
Emplois et stages
Plans
Nos publications
Accueil | Plan du siteFAQ
Vie privéeCopyrightHONcodeWebmaster